Corps et sensations

Quand votre tête ne sait plus, quand votre cœur a mal, quand vos tripes se tordent, c’est parce que votre corps, lui, sait toujours ce qui est bon et juste pour vous.

Votre corps participe pleinement à votre épanouissement. Mais, peu d’entre nous ont appris à l’écouter. Très tôt nous apprenons à penser plus qu’à ressentir. Et même, nous apprenons à faire fis de nos sensations au profit de nos réflexions qui passent pour scientifiques !

Pourtant, les émotions, bien avant de pouvoir être nommées, sont d’abord « ressenties » : tensions musculaires, respirations entravées, sensation de chaud ou de froid, fourmillements, excitations, …

Et ce sont les émotions qui nous mettent en mouvement ! Littéralement puisque l’éthymologie du mot « émotions », nous apprends qu’il s’agit d’un dérivé du mot «émouvoir» formé d’après l’ancien français «motion », soit «mouvement», emprunté au latin motio «action de mouvoir, mouvement, trouble, frisson (de fièvre)» … Si, si !

Au cœur même de la thérapie que je vous propose, il m’importe que ce « langage corporel » retrouve une place prioritaire. 

Régulièrement je vous questionnerai sur vos sensations. Et je vous proposerai aussi parfois des expériences ou «exercices» pour affiner vos perceptions : mouvements, postures, jeu de complémentarité tension-détente, toucher, respiration, …

A travers un processus de prises de conscience successives, d’acceptation, d’intégration, de lâcher-prise et de transformation, cette approche thérapeutique vous aide à vous libérer des fausses croyances que vous pourriez avoir à propos de vous.

Elle vous permet de vous affirmer et, finalement, dépasser les conflits qui entravent votre liberté d’être qui vous êtes, tout simplement…

Vous pouvez également lire la page dédiée à la psycho-somatothérapie pour en découvrir plus à ce sujet.